Aller directement au contenu
Ministère des Affaires Etrangères de Finlande

Discours de l’Ambassadeur de Finlande à l’occasion de la fête de l’indépendance de la Finlande le 6 décembre 2017 - Ambassade de Finlande : Actualités

AMBASSADE DE FINLANDE, Paris

Ambassade de Finlande
Place de Finlande 75007 Paris, France
Tél. +33-(0)1-44 18 19 20
E-mail: sanomat.par@formin.fi
Français | Suomi | Svenska |  |  | Instagram
Police de caractère normalePolice de caractère plus grande
 
Actualités, 08/12/2017

Discours de l’Ambassadeur de Finlande à l’occasion de la fête de l’indépendance de la Finlande le 6 décembre 2017

Mesdames et Messieurs, Chers amis de la Finlande, Hyvät naiset ja herrat, suomalaiset ja Suomen ystävät,

Cette année 2017, la Finlande célèbre le centenaire de son indépendance. C'est une année très spéciale – le plus grand jubilé de notre génération de Finlandais et une occasion unique de rassembler nos compatriotes et les amis de la Finlande.

Mesdames et Messieurs,

En Europe de l'Ouest et du Sud, la Finlande – partie orientale du royaume de Suède pendant presque sept siècles – est longtemps restée inconnue. Les pays nordiques étaient enveloppés d'une aura de mythes et de légendes. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, la Finlande attirait les curieux et les chercheurs, car elle était un lieu exotique à explorer, parmi les derniers territoires "sauvages" européens, qui pouvaient faire l’objet d’études anthropologiques et ethnologiques. Les récits des rares voyageurs, dont le dauphin de France, Louis Philippe, alors en exil, soulignent les caractéristiques dramatiques du paysage ainsi que les conditions de vie exotiques et impitoyables de la population autochtone.

En 1809, la Finlande est rattachée à la Russie en tant que Grand-Duché autonome. Elle acquiert ainsi son identité étatique avec un organe parlementaire, un gouvernement, un système judiciaire et une législation, une monnaie et même une armée qui lui sont propres.

Vers la fin de la première guerre mondiale et après la révolution qui éclate en Russie en février 1917, l’emprise de l’administration centrale russe s’affaiblit considérablement en Finlande.

À la suite de la révolution des Bolcheviks en novembre, le parlement finlandais décide de prendre le pouvoir ultime. La Finlande proclame son indépendance le 6 décembre 1917 et l'obtient sans bataille.

La France est parmi les premiers États à reconnaître la Finlande indépendante, en janvier 1918. Outre fêter le centenaire de l'indépendance de la Finlande et ce que la Finlande est devenue, cette année est également une belle opportunité pour célébrer les excellentes relations entre nos deux pays.

Mesdames et Messieurs,

Il y a cent ans, la Finlande n’était qu’un pauvre État agraire sous-développé. Le nouvel État indépendant a consacré tous ses efforts à développer ses structures : le système scolaire est étendu à tout le territoire, une réforme foncière donne des terres aux paysans sans terre, l'industrie se développe, les femmes participent à la construction du pays aux côtés des hommes. Le fait que la Finlande a été le premier pays au monde à donner aux femmes non seulement le droit de vote, mais aussi le droit d'être candidate, est certainement un bel exemple de l’égalité des sexes.

En 1939, la Finlande a traversé la période la plus sombre de son histoire depuis l’indépendance. Lorsque la guerre a éclaté avec l’invasion soviétique, la Finlande s’est trouvée en position d’infériorité complète. La gigantesque armée russe paraissait être un adversaire invincible. La Finlande a toutefois surmonté cette épreuve grâce à l’unité nationale, à la détermination et à la persévérance. Les vétérans de guerre, défendant vaillamment notre pays, ont bien entendu joué en l’occurrence un rôle central. Ils avaient un objectif clair en tête : préserver la liberté de la patrie. Nous leur en serons toujours reconnaissants.

La période de guerre a duré six ans. Près de 100 000 Finlandais ont perdu la vie. De plus, la Finlande a dû céder un dixième de son territoire à l’Union soviétique et rapatrier 400 000 citoyens réfugiés en provenance de ce territoire.

Mesdames et Messieurs,

En dépit des difficultés auxquelles elle a dû faire face, la Finlande compte aujourd'hui parmi les pays les plus prospères au monde. Elle est devenue l'un des pays les plus développés, les plus stables, les plus égalitaires, les plus écologiques et les plus compétitifs au monde. Notre système éducatif – réputé et cité fréquemment également dans les médias français – produit des personnes qui veulent, peuvent et osent innover.

Le thème du centenaire de l'indépendance est « ensemble ». La Finlande ne veut pas être tournée vers elle-même, d’où l’importance capitale pour nous de faire partie de l’Union européenne comme un État membre actif. Nous voulons participer à la construction d’une Europe encore plus forte et à l’approfondissement de l’intégration, que ce soit en matière de sécurité intérieure, de défense ou encore d’économie. Ce travail se fonde sur les valeurs européennes communes : démocratie, État de droit, non-discrimination et solidarité.

Le thème ”ensemble” implique également une prise de responsabilité au niveau mondial : la Finlande est un pays actif en matière de médiation de paix, de gestion des crises et de coopération au développement. Nous agissons en faveur du système multilatéral international et du respect des principes du droit international. Nous sommes attachés aux engagements internationaux en matière de droits de l’homme et offrons une protection aux personnes qui en ont besoin. Nous avons montré que même un petit État peut contribuer à l’accroissement de la stabilité et de la prospérité du monde.

La Finlande a souvent, à juste titre, été citée comme un exemple de réussite, une véritable success story. Nous nous réjouissons de pouvoir la poursuivre ensemble avec tous les Finlandais et les amis de la Finlande. C’est un bon point de départ pour un nouveau siècle de la Finlande indépendante. Je vous remercie chaleureusement de votre présence à notre fête ce soir.

Mesdames et Messieurs, Chers amis,

Comme plusieurs d’entre vous le savent, nous quitterons, mon épouse et moi-même, la France prochainement. Aussi, c’est le moment de vous remercier de la coopération et de votre amitié témoignée tout au long de ces quatre années, dont nous garderons un souvenir inoubliable. Nous aurons certainement, et je l’espère, l’occasion de nous revoir encore.

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente soirée.

Toivotan teille kaikille hyvää itsenäisyyspäivää.

Risto Piipponen
Ambassadeur de Finlande en France

Photo : Ambassadeur Risto Piipponen avec son épouse Marjatta Piipponen.

Imprimer

Mise à jour 08/12/2017


© Ambassade de Finlande, Paris | À propos de ce site | Contact